Archives de l’auteur

Vallée du M’Zab – Gourara

Ecrit par admin sur . Publié dans Sud

CIRCUIT «MZAB/GOURARA » 11 jours et 10 nuits
Les oasis du sud-ouest algérien sont une étape incontournable pour tout amoureux  du Sahara algérien. Sur cet itinéraire vous irez à la découverte de deux destinations de légendes qui ont fait la renommée internationale du tourisme algérien: la pentapole de Ghardaïa et l’oasis rouge de Timimoune
Ces deux oasis se sont développées et ont prospéré malgré des conditions climatiques très dures. Le système de partage de l’eau est à l’origine de leur réussite : chacune des oasis à développé un système millénaire spécifique, le « partage de l’eau « à Ghardaïa et les ‘foggaras’ à Timimoune, preuve de l’extraordinaire ingéniosité
Et de la capacité d’adaptation de l’être humain à des conditions naturelles difficiles.
L’architecture de chacune de ces deux villes mérite une visite et une attention particulière, tant elles ont fait de l’adaptation de l’humain à des conditions climatiques souvent intenables une réussite esthétique totale.
Une réussite qui n’a d’ailleurs pas manqué de marquer certains des plus grands noms de l’architecture contemporaine, tel le Corbusier, enchanté de trouver dans ce Sahara la puissance de formes épurées, alliant esthétique et fonctionnalité sans sacrifier aux fioritures.
Une succession de paysages mirifiques et la découverte des traditions locales vous procureront un dépaysement total  et vous permettront d’expurger du plus profond de vous-même, toute forme de stress, car face à l’immensité du désert on finit par restituer les choses dans leur véritable conteste.

* les fêtes en l’honneur des Saints locaux sont innombrables et agrémentées de festivités traditionnelles fastueuses dans le Gourara. Demandez-nous conseils pour vérifier si votre séjour correspond à l’une d’entre elles.

VOTRE ITINERAIRE : Alger –Timimoune – Ghardaïa – Alger

J1: Arrivée à Alger et transfert à l’hôtel.
J2: Envol vers Timimoune, capitale du Gourara et l’une des plus belles régions du Sud algérien. Transfert et installation à « La Forteresse », un ksar transformé en hôtel.
J3: Après le petit déjeuner, visite de la vieille ville de Timimoune, ses ruelles labyrinthiques à l’abri du soleil, son ksar et le mythique hôtel ‘oasis’ aujourd’hui transformé en centre culturel.
-Déjeuner dans une oasis (repas froid) et  visite didactique du système des ‘foggaras’, ce système millénaires de distribution des eaux qui a permis à la région d’arroser en suffisance de superbes palmeraies.
-Retour à la forteresse et dîner sur la terrasse dominant le paysage grandiose de la Sebkha.
J4: Après le petit-déjeuner, sortie en voiture 4×4 vers l’Erg Occidental, halte à Ksar Ighzer, visite de la grotte, puis poursuite du circuit jusqu’à Ouled Saïd.
-Déjeuner dans la palmeraie d’Ouled Saïd constitué de plats traditionnels, dont les dattes et le lait battu en entrée.
-Visite des ksour qui émaillent les alentours de Timimoune  et retour à  Timimoune
-Dîner et nuitée à la « Forteresse ».
J5: Départ vers les ksour ouest de la Sebkha et visite du magnifique ksar d’Entour, sa palmeraie, son vieux château.
-Pique-nique dans la palmeraie puis départ vers la Zaouïa Hadj Belkacem pour assister au chaulage de la kobba.
-Départ vers Macine, pour assister à la procession de la 2è importante étape de ce Sbou.
-dîner et retour à Macine la nuit pour assister à la rencontre des deux processions, à la Fatiha (récitation de la première sourate du Coran) et aux différentes festivités nocturnes.
-Retour à la « Forteresse » à Timimoune
J6: Matinée libre, déjeuner à la « Forteresse » et départ pour le djebel (mont) pour assister aux différentes processions du baroud, en présence de la Fo Kra des différentes Zaouïas de Timimoune.
-Après la prière d’El Asser, l’ensemble de l’assistasse descend à Samier Sidi Hadj Belkacem pour assister au cérémonial de la Houfra.
-Dîner et retour sur le lieu du baroud pour vivre la ferveur de la fête le soir.
-Retour à la « Forteresse ».
J7: Départ tôt le matin vers Ghardaïa et halte pour le déjeuner à El Goléa.
-Visite du vieux ksar d’El  Goléa dominant toute la palmeraie et poursuite de la route vers Ghardaïa
Installation dans la maison traditionnelle de la palmeraie de Béni Isguen et dîner dans la palmeraie.
J8: Après le petit-déjeuner, visite de Béni Isguen et déjeuner à la palmeraie.
-Visite guidée du système de partage des eaux de Ghardaïa.
-Visite du marché de Ghardaïa.
-Dîner et déjeuner dans une maison traditionnelle de la palmeraie de Béni Isguen.
J9: Visite du marché à la criée, unique et typique de l’esprit profondément marchant des Mozabites.
-Déjeuner dans une oasis accompagné d’un groupe folklorique du Mzab frappant le rythme aux karkabous.
-Visite des autres villes du Mzab (El Atteuf, Benamoura,…) et explication sur la philosophie de l’urbanisme des habitants du Mzab.
-Visite de la mosquée souterraine – retour à la palmeraie de Béni Isguen pour le dîner et la nuitée.
J10: Retour en avion sur Alger (option voiture possible).
J11: Après le petit déjeuner, transfert à l’aéroport international d’Alger et envol vers l’Europe.

POINTS FORTS
Timimoune, lieu enchanteur avec ses bâtiments en tub rouge, son architecture néo-soudanaise, le panorama superbe de sa Sebkha (lac salé asséché) bordé de franges de dunes orange, le bruissement de l’eau parcourant ses palmeraies grâce aux extraordinaires foggaras (système de partage des eaux millénaire).

La route des ksour à flanc de rocher, châteaux en ruine perdus au milieu des sables ou penchés au bord des précipices.

La fête du Sbou, haute en couleur, convivial et très animé qui mêle processions, chants incantatoires et baroud : un des grands événements du Gourara à ne pas manquer si l’on veut s’imprégner de l’esprit des lieux.

Le ciel étoilé du désert, un ciel que l’on découvre enfin immense et vivant ! Un moment de joie assurément intense. Les nuits de pleine lune sur Timimoune  sont d’une exceptionnelle clarté !

Ghardaïa et son patrimoine culturel et architectural aussi original qu’unique. Le spectacle de ses villes aux habitations imbriquées les unes dans les autres avec un fabuleux sens de l’harmonie, couronnées en leur sommet par la tour de la mosquée. Edifiés en cinquante ans au XIème siècle, les cinq Ksour les plus importants, Ghardaïa, Béni Isguen, Melika, El Atteuf et Bou Noura, ont été bâtis dans la même inspiration, organisés dans la même économie et la même élégance. Cependant, ils ont chacun un caractère particulier et une histoire singulière. Leur harmonie architecturale et un choix de couleurs très discipliné continuent encore de nos jours à faire l’objet de beaucoup d’admiration de la part des visiteurs étrangers. Ces ksour ont d’ailleurs attiré dans le passé de nombreux architectes de renom tels que Le Corbusier, Ravereau, Pouillon etc…

Si vous désirez vous inscrire à ce voyage, prendre connaissance de nos tarifs, nous demander de plus amples informations ou requérir un voyage « à la carte », remplissez s.v.p. ce formulaire avec vos requêtes les plus précises possibles. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

> Pour remplir le formulaire cliquez ici

Sur les traces de St Augustin

Ecrit par admin sur . Publié dans Nord

CIRCUIT « SUR LES TRACES DE SAINT AUGUSTIN» : 7 jours et 6 nuits
A travers ce circuit, nous vous proposons de partir sur les traces de saint Augustin. Ce personnage hors norme qui jusqu’au jour d’aujourd’hui continue à fasciner théologiens, historiens, et intellectuels, est l’un des principaux Pères de l’Église latine. Après Saint Paul, il est considéré comme le personnage le plus important dans le développement du christianisme occidental. Il a été également le penseur le plus lu en Occident. Saint Augustin réaffirma dans ses « Lettres » et « Confessions » les valeurs fondamentales du christianisme. Il fut l’évêque d’Hippone, où il mourut.
De son vivant, Hippone était devenu un centre majeur de la chrétienté.

VOTRE ITINERAIRE : Alger – Annaba – Souk Ahras – Tébessa – Constantine – Guelma – Annaba – Alger
J1: Arrivée à Alger et transfert à l’hôtel.
J2: Envol vers Annaba, déjeuner et visite des ruines d’Hippone et du musée de Annaba
-Déjeuner de poissons au restaurant « Caravel », puis, visite de l’église saint Augustin.
-Dîner et nuitée à l’hôtel.
J3: Petit déjeuner et départ vers Souk Ahras, ville de naissance de St Augustin.
-Déjeuner de spécialités locales  et visite des ruines de Madaure, puis départ pour Tébessa. L’ancienne enceinte byzantine ceinture l’agglomération. La ville fut en effet reconstruite suite au passage des Vandales en 535 par un général byzantin de l’empereur Justinien. L’ensemble basilical est très bien conservé. L’édifice, consacré à une sainte locale, sainte Crispine, date de la fin du IVe siècle.
-Dîner et nuitée à l’hôtel 3* El Amir  de Tébessa.
J4: Petit déjeuner, visite du parc archéologique et du musée et de l’enceinte byzantine.
-Déjeuner de spécialités locales  puis départ pour Constantine.
-Dîner et nuitée à l’hôtel Cirta de Constantine.
J5: Journée consacrée à la visite de Constantine. Aussi appelée la « ville des ponts suspendus » ou bien « ville des aigles », Constantine, aujourd’hui une métropole du nord-est de l’Algérie, fut une importante capitale phénicienne, numide, puis romaine, avant d’être détruite en 311 par Maxence et Domitius Alexander. Elle fut reconstruite peu après par l’empereur Constantin Ier, qui lui donna son nom. Constantine, l’une des plus anciennes cités du monde, est surtout connue pour l’art de vivre raffiné de ses habitants.
-Déjeuner à l’hôtel Cirta puis retour sur Annaba.
-Dîner et nuitée à Annaba.
J6: Départ le matin à destination de la ville de Guelma.
-Visite des célèbres cascades de calcaire blanc du Hammam Meskhotine.
-Déjeuner à l’hôtel Mermoura, puis visite du théâtre romain et du jardin archéologique comprenant notamment la sculpture la plus célèbre de Guelma, « l’écolier de Madaure », supposée représenter St Augustin enfant.
-Retour vers Annaba, dîner et nuitée à l’hôtel à Annaba.
J7: Transfert par avion à Alger et  départ vers le pays de destination.

POINTS FORTS
Découverte d’Annaba, ancienne Hippone, où vécu et mourut Saint Augustin. Les ruines de la cité antique d’Hippone couvrent une vaste superficie et comptent parmi les plus évocatrices d’Algérie. Au cœur de ces imposants vestiges trône l’imposante basilique de saint Augustin construite à l’époque coloniale.
En clôture du séjour, découverte de Constantine, la ville fantastique bâtie sur un piton rocheux avec ses ponts impressionnants jetés au-dessus de l’oued Rummel.

Si vous désirez vous inscrire à ce voyage, prendre connaissance de nos tarifs, nous demander de plus amples informations ou requérir un voyage « à la carte », remplissez s.v.p. ce formulaire avec vos requêtes les plus précises possibles. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

> Pour remplir le formulaire cliquez ici

Algerie Romaine

Ecrit par admin sur . Publié dans Nord

CIRCUIT « ALGERIE ROMAINE» : 12 jours et 11 nuits
Ce circuit, à la découverte du fabuleux passé romain d’Algérie s’est imposé à nous de lui-même. Le nombre et la splendeur monumentale des cités romaines que révèlent les imposantes ruines de Timgad, Lambèse, Djemila, et Tipaza témoignent du rôle joué par les Cités africaines dans l’histoire de Rome et méritent d’être connues et visitées. Dans le monde, seules deux villes demeurent intactes et témoignent de la perfection urbanistique des cités romaines : Pompéi, en Italie, ensevelie et sauvegardée par les cendres du Vésuve, et Timgad en Algérie, ensevelie et sauvegardée par le sable du désert.

VOTRE ITINERAIRE : Alger – Tipasa – Cherchell – Annaba – Guelma – Timgad – Lambèse – Batna – Zana – Sétif – Djemila – Constantine – Alger
J1: Arrivée à Alger et transfert à l’hôtel
J2: découverte d ’Alger et sa Kasbah.
– Déjeuner et visite du musée archéologique
– Dîner et nuitée à l’hôtel à Alger.
J3: Excursion à Tipasa à 70 km d’Alger et visite du tombeau royal mauritanien.
– Dîner et nuitée à l’hôtel à Alger.
J4: Excursion à Cherchell, et  découcerte de  ses vestiges romains (amphithéâtre, statues romaines, mosaïques, monuments architecturaux, etc…). La ville constitue un pôle touristique de plus en plus important dans le pays, avec son port de pêche et ses belles plages.
– Retour à Alger.
J5: Départ en avion pour Annaba
-Visite d’Annaba l’ancienne Hippone, qui a connu la richesse et le faste. Elle fut une des grandes villes de l’Africa Nova et le marché le plus opulent de l’Afrique romaine. Les ruines d’Hippone sont d’une grande valeur archéologique : nous visiterons le quartier résidentiel d’où proviennent la plupart des mosaïques, le quartier chrétien où se trouve la basilique, les grands thermes et le forum.
-Dîner et nuitée à l’hôtel à Annaba.
J6: visite du centre ville d’Annaba  et déjeuner
-Visite de Souk Ahras, ville de naissance de St Augustin, évêque d’Hippone. Souk-Ahras a joué un rôle important dans l’histoire politique et culturelle de l’Algérie en raison de sa position stratégique. Carrefour des civilisations numide, puis romaine et enfin berbère elle fut le lieu de nombreuses fortifications militaires (Madaure, Tifèche, Khemissa…)
-Dîner et nuitée à Annaba.
J7: Visite de Guelma à 65 km d’Annaba et son théâtre de 5000 places. Guelma fut avec Sétif et Hippo-Reggius (Annaba) un des greniers de Rome au cours des II éme et III éme siècles après J.-C. attestant que la période du règne des Sévères fit d’elle une des régions les plus prospères
-Déjeuner et visite de la forteresse byzantine
-Dîner et nuitée à Annaba.
J8: Départ vers Timgad tôt le matin pour la visite des vestiges romains de ce site archéologique de premier plan.
La ville romaine, qui portait le nom de Thamugadi dans l’Antiquité, a été fondée par l’empereur Trajan en l’an 100 et dotée du statut de colonie. Avec ses temples, ses thermes, son forum et son grand théâtre, la ville, initialement d’une superficie de 12 hectares, finit par en occuper plus d’une cinquantaine. La ville, au vu de son état de conservation et du fait qu’on la considère comme un specimen  type de la ville romaine, a été classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 1982
-Déjeuner et départ vers Lambèse, visite de Lambèse.
-Dîner et nuitée à Batna.
J9: Départ vers Sétif, ville Située à 300 kilomètres à l’est d’Alger, dans la région des Hauts plateaux, la ville culmine à 1 100 mètres d’altitude.
-Visite de la ville, déjeuner et visite du musée national de Sétif.
– Dîner et nuitée à Sétif.
J10: départ vers Djemila à 30 km de Sétif,  visite des vestiges de l’antique Cuicul, cité romaine, classée patrimoine mondial par l’UNESCO .
-Déjeuner puis visite de Djemila.
-Dîner et nuitée à  Constantine.
J11: journée consacrée à la visite de Constantine. Aussi appelée la « ville des ponts suspendus » ou bien « ville des aigles », Constantine, aujourd’hui une métropole du nord-est de l’Algérie, fut une importante capitale phénicienne, numide, puis romaine, avant d’être détruite en 311 par Maxence et Domitius Alexander. Elle fut reconstruite peu après par l’empereur Constantin Ier, qui lui donna son nom. Constantine, l’une des plus anciennes cités du monde, est surtout connue pour l’art de vivre raffiné de ses habitants.
-Dîner et nuitée à l’hôtel Cirta de Constantine.
J12: Retour en avion de Constantine vers Alger.

POINTS FORTS
Découverte d’ « Alger la Blanche », tournée vers la mer et adossée à la colline, une destination passionnante, qui offre la meilleure porte d’entrée vers l’intérieur du pays.

Découverte en préambule du séjour thématique sur l’héritage romain d’Algérie, du très beau musée archéologique qui renferme des collections remarquables (mosaïques, sculptures gréco-romaines, bronzes, stèles,…)

Visite des principaux sites romains d’Algérie: une découverte d’envergure car l’Algérie possède certains des plus riches vestiges romains du monde, le tout rehaussé par des paysages naturels parmi les plus beaux d’Afrique du Nord.

En clôture du séjour, découverte de Constantine, la ville fantastique bâtie sur un piton rocheux avec ses ponts impressionnants jetés au-dessus de l’oued Rummel.

Si vous désirez vous inscrire à ce voyage, prendre connaissance de nos tarifs, nous demander de plus amples informations ou requérir un voyage « à la carte », remplissez s.v.p. ce formulaire avec vos requêtes les plus précises possibles. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

> Pour remplir le formulaire cliquez ici

Hoggar, à l’assaut des forteresses et des volcans

Ecrit par admin sur . Publié dans Sud

CIRCUIT « HOGGAR, à l’assaut des forteresses et des volcans » 10 jours et 9 nuits
Ce  circuit vous mènera à la découverte du plus beau désert du monde : celui du Hoggar, avec ses pics basaltiques dressés vers le ciel conférant au paysage une splendeur lunaire hors de ce monde. Le Hoggar, dont le chef- lieu administratif est Tamanrasset, couvre une superficie de 480 000 km² environ. Les paysages du Hoggar se déroulent sur des centaines de kilomètres, dévoilant une nature désertique qui se pare des formes rocheuses les plus extraordinaires. Au sommet de l’un de ces anciens volcans, le père de Foucauld, personnage mythique du désert algérien qui compila en un extraordinaire dictionnaire tout l’héritage oral du peuple nomade touareg (les fameux « hommes bleus »), érigea un ermitage que l’on peut visiter et qui domine toute la vallée : une expérience des hauteurs à couper le souffle ! Un circuit de pure aventure où chaque jour apporte son lot de paysages différents et somptueux, contredisant le préjugé selon lequel le désert serait plat et uniforme.

Remarque : si vous avez la possibilité de visiter le Hoggar durant le mois d’août, nous aurons la chance d’inclure dans le programme les festivités liées à la fête du Tazrouk. Bien que le Sahara est réputé extrêmement chaud en été, les températures estivales restent agréables grâce à l’altitude (1942m).

Tous les ans, le premier week-end du mois d’août à Tazrouk, le plus haut village d’Algérie, se déroule une grande fête touarègue: la Ziarrha. Réputé dans tout le Hoggar pour la beauté de ses innombrables jardins, le village de Tazrouk rassemble les touaregs de tous les coins du Sahara, pour une fête célébrant la date anniversaire d’un marabout fameux.
C’est aussi une semaine pendant laquelle de nombreuses fiançailles et mariages ont lieu. Ce qui fait que l’événement est haut et en couleur : courses de chameaux, chants, danses, prières,…

VOTRE ITINERAIRE : Alger – Tamanrasset –Tameskrest – Oued Igharar – Tin Akachaker – In Tehok – Tagrira – Tahaggart – In Meskor – Yuf Hakit – Tanout – Assekrem – Tamanrasset – Alger
J1: Arrivée à Alger et transfert à l’hôtel – dîner et nuitée.
J2: Envol vers Tamanrasset, Accueil à l’aéroport par notre équipe de guides touaregs expérimentés et départ en 4×4. –Courte étape permettant de se faire une idée du type de désert qu’est le Hoggar : un désert de pierres essentiellement constitué de roches volcaniques. L’érosion a en effet façonné un étonnant paysage tout en pitons acérés
-Bivouac près des cascades de Tameskrest.
J3: journée au cœur des tassilis du hoggar, ces massif montagneux de l’ouest du Sahara. Tout en avançant dans ce paysage à la beauté austère, nous longerons l’oued Igharar pour arriver en fin d’après-midi à Tin Akachaker, apogée de notre journée : les dunes de sable orange sont émaillées d’aiguilles rocheuses faisant de ce site l’un des plus magiques du Hoggar.
-Le soir, bivouac au puit d’In Tehok, situé à une quarantaine de kilomètres au sud de Tagrera. Un beau puits nous permet de prendre une bonne douche. Vestige d’un petit poste de l’armée française datant de 1906 et qui permettait la protection des caravanes du Hoggar contre les incursions des nomades.
-Installation du camp, dîner et nuit à la belle étoile.
J4: Toujours en suivant le cours des oueds (l’une des façons de s’orienter dans le désert), nous atteignerons le célèbre et magnifique tassili rocheux de la Tagrera. Des pitons rocheux travaillés par le vent et le sable offrent un spectacle grandiose d’une nature grand maître d’art.
-Découverte à pied des nombreux vestiges néolithiques. Une bonne partie du néolithique saharien appartient à une époque contemporaine de l’âge des métaux en Europe. Outre des outillages très grossiers (pointes de flèches) et des céramiques abondantes, l’on trouve aussi de magnifiques dessins et gravures rupestres à même la roche.
-Bivouac près du site « la chambre » dans le lieu dit de Tahaggart.
-Bivouac au milieu de ces aiguilles faisant du site un véritable château fort.
J5: Nous poursuivrons l’aventure en 4×4 vers le massif aux formes délirantes de In Meskor et les dalles gravées de Yul Aghfel. Bivouac à Yuf Hakit, qui veut dire « mieux qu’une maison » et qui, en effet, offre le plus magique et le plus naturel des abris. Confort des dunes pour cette belle nuitée.
J6: Nous quittons enfin le Tassili et ses amoncellements rocheux aux formes étranges pour retrouver oueds et plaines. -Bivouac à Tanout.
J7: Grande journée que celle-ci car nous entrerons dans les montagnes ‘forteresses’ du Hoggar. Univers démesuré qui donne le vertige et qui fait de  l’homme qui s’y aventure le petit élément d’un tout organique et mystique. Pics basaltiques et orgues volcaniques se relaient à chaque détour d’une route serpentante et impressionnante.
-Déjeuner au pied du mont Adaouda et approvisionnement en eau à la source Tahabort. Arrivée avec la lumière dorée d’une douce fin de journée au refuge de l’Assekrem. Possibilité de grimper au sommet pour découvrir le coucher de soleil depuis l’ermitage du père de Foucauld et vous imprégner de ces paysages d’altitude uniquement traversés par les aigles.
-Bivouac au refuge.
J8: Nous entamons le retour non moins impressionnant avec une halte à la guelta d’Afilale avant d’arriver à Tamanrasset.
-Installation du campement. Possibilité de visiter la ville qui présente beaucoup de points d’intérêts, notamment le marché couvert où l’on peut trouver toute la diversité du très bel artisanat touareg (cuir, bijoux, argent, …).
Tamanrasset, capitale du Hoggar et chef-lieu important non seulement de la wilaya mais aussi de toute cette région du Grand Sud, est devenu au fil de ces dernières années un centre de brassage des peuples venant d’au-delà des frontières algériennes.
-Visite du Bordj du père de Foucauld, où celui-ci mourut assassiné.
-Dîner et nuitée au campement.
J9: après le petit déjeuner, transfert vers l’aéroport de Tamanrasset et départ vers Alger. Transfert à l’hôtel.
-Visite du musée du Bardo qui présente notamment une collection très riche du paléolithique et néolithique algérien. –Dîner et hebergement à l’hôtel.
J10: après le petit déjeuner, transfert à l’aéroport international d’Alger et départ.

POINTS FORTS
L’immensité de ces étendues de pierres, la beauté sidérante de ce relief volcanique, avec ses éboulis de basalte et de porphyre, invitant à la contemplation mystique. L’espace et le temps ici prennent un autre sens.

L’Assekrem avec l’ermitage du père Charles de Foucauld, ermite chrétien qui consacra une grande partie de sa vie à répertorier les richesses de la tradition orale du peuple touareg.

La découverte, au fil des jours, d’un désert étonnamment multiple et varié, ne laissant jamais d’étonner le voyageur qui était loin d’imaginer que le désert pouvait à ce point faire preuve d’imagination !

Partager le traditionnel thé à la menthe avec vos guides touaregs, grand moment de fraternité et de convivialité, et après les dîners de bivouac, les soirées chantantes de nos amis touaregs qui sortent les jerrycans vides qu’ils utilisent comme des tambours pendant que le soliste improvise de longues litanies ponctuées de cris de joies.

Le ciel étoilé du désert, un ciel que l’on découvre enfin immense et vivant ! un moment de joie assurément intense.

Si vous désirez vous inscrire à ce voyage, prendre connaissance de nos tarifs, nous demander de plus amples informations ou requérir un voyage « à la carte », remplissez s.v.p. ce formulaire avec vos requêtes les plus précises possibles. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

> Pour remplir le formulaire cliquez ici

Au coeur des canyons du Tassili

Ecrit par admin sur . Publié dans Sud

CIRCUIT « AU CŒUR DES CANYONS DU TASSILI DES AJJERS, DECOUVERTE DU NEOLITHIQUE » :
10 jours et 9 nuits

Cette étapee sera destinée à vous faire découvrir le mythique désert des Ajjers. Cet étrange paysage lunaire offre un grand intérêt géologique et abrite l’un des plus importants ensembles d’art rupestre préhistorique du monde. Plus de 15 000 dessins et gravures permettent d’y suivre, depuis 6000 av. J.-C. jusqu’aux premiers siècles de notre ère, les changements du climat, les migrations de la faune et l’évolution de la vie humaine aux confins du Sahara. Ce circuit vous permettra de découvrir certains des plus beaux sites rupestres d’Algérie. Le panorama de formations géologiques présente, quant à lui, un intérêt exceptionnel avec ses  » forêts de rochers  de grès érodé ».
De taille plus humaine que le Hoggar, le tassili des Ajjers n’en est pas moins spectaculaire au point d’être classé patrimoine mondial par l’UNESCO.
Nous prévoyons aussi de vous faire découvrir ces beaux paysages des Ajjers, faits de gueltas et de canyons,
au pas cadencé des chameaux puisque nous aurons deux journées de randonnée chamelière.

Remarque : Les hauts lieux rupestres des Tassilis des Ajjers ne s’atteignent que par la marche, les bagages étant quant à eux transportés à dos des ânes.
Une journée comporte maximum 5 heures de marche.

VOTRE ITINERAIRE : Alger – Djanet –Agba Tafaloulete – Tamrit – In Itinene – Tin Tazarrift – Sefar – Tissouar – Djabbarene – Aramis – Timras – Tikoubaouine – Oued Essendilene – Erg Admer – Djanet – Tégharghart – Djanet – Alger

J1: Arrivée à Alger et transfert à l’hôtel – dîner et nuitée.
J2: Envol vers Djanet et accueil à l’aéroport par notre équipe de guides touaregs.
-Transfert en 4×4 en ville. Rencontre avec l’équipe des âniers au pied des falaises du Tassili des Ajjers.
-Bivouac sur place.
J3: Tôt le matin, et après le petit déjeuner, nous commençerons l’ascension de l’Agba Tafaoulete (800m de dénivelé en 3 heures), alors que nos vivres et bagages sont transportés à dos d’ ânes. Grâce à leur petit gabarit, ces derniers présentent une remarquable habileté à se faufiler à travers des sentiers étroits et assez abruptes.
-Pique- nique de midi en cours de piste.
-Poursuite du périple dans l’après-midi, pour arriver au premier site important : le plateau de TAMRIT, ou
D’innombrables personnages et animaux animent les parois rocheuses des canyons. Des cyprès millénaires dressent fièrement leurs silhouettes en plein cœur de la vallée. Ces arbres gigantesques (« tarout » en tamashek) sont les témoins d’une époque ancienne où l’eau était encore abondante dans la région.
-Bivouac à la belle lumière du jour déclinant.
J4: En quête d’autres fresques, nous continuerons à marcher au centre de grands sentiers majestueux recouverts de sable d’In Itinene et de Tin Tazarrift pour découvrir une multitude de peintures rupestres plus belles les unes que les autres (têtes rondes, danseuses, bovidés et scènes de chasse,…)
-Bivouac.
J5 & 6: Marche vers Séfar, l’un des sites les plus riches en peintures rupestres. Les paysages, taillés dans les falaises de grès, semblent tirés au cordeau. Au fond de ces gorges enfouies dans l’ombre, la végétation est presque luxuriante. Séfar est le New York des Ajjers, quadrillés comme la métropole d’artères grandioses et de rues gigantesques patiemment taillées par dame nature et monsieur temps dans la roche du désert. Séfar est aussi et surtout la ville du Grand Dieu aux oreilles disproportionnées, représentation singulière, qui lève ses mains comme pour imposer son pouvoir magique aux femmes et aux animaux qui l’entourent.
-Bivouac au bord d’un large oued qui s’enfuit vers les montagnes de la Libye, toute proche.
J7 et 8: Au petit matin, lorsqu’il fait encore frais, nous nous extrayrons du labyrinthe infini de Séfar. Le sable reprend petit à petit ses droits en partant à l’assaut des reliefs de plus en plus érodés. Nous rejoignerons alors Djabbarene, site ouvert sur l’immensité du désert qu’il domine à l’infini. Après avoir fait un tour des nombreuses peintures, nous nous installerons au bord de la falaise, pour assister au coucher de soleil.
– Arrêt à Tissouar, visite du site et bivouac sur place.
J9: Nous quitterons le plateau par l’Agba d’Aghoum, après avoir admiré l’immensité des paysages depuis les balcons de Djabbarene.
-Dernier déjeuner avec l’équipe des âniers avant de rejoindre notre nouvelle équipe de guides.
-Transfert en 4×4 jusqu’à nos chameliers, originaires de Djanet.
-Bivouac
J10: Cette journée sera consacrée à apprivoiser la montée à dos de chameau – Début de la méharée à In Abarbar.
-En cheminant dans les paysages de tassili, nous arriverons en fin de journée à In Aramas et sa succession de paysages variés.
J11: Méharée (ou randonnée chamelière pour ceux que le pas chaloupé des chameaux insupportent) pour découvrir les différents sites de ce tassili : avec comme point d’orgue, les gorges de Tikoubauoine, site fabuleux où se dressent arches et obélisques en grès. Promenade à pied et visite des gueltas de Touia. Nous cheminerons par des gorges profondes jusqu’à l’oued Hell, pour aller planter notre bivouac dans le site de Ioualalaten.
J12: Après avoir franchi un petit col, nous descendrons vers le canyon d’Essendilène, dont la guelta d’eau claire entourées de lauriers roses, nichée dans les contreforts du plateau, nous offrira un moment de tranquilité et de fraisheur. Nous nous faufilerons à travers les méandres de l’oued, avant de prendre le déjeuner à l’ombre des tamaris.
-Dans l’après-midi, nous aurons  encore une petite étape de méharée pour nous rendre au pied de l’Erg Admer. Devant nous, au loin, s’étendra l’immensité de l’erg.
-Promenade libre, dîner et bivouac.
J13: Transfert en 4×4 vers Djanet. rafraîchissement et déjeuner sur place.
-L’après-midi, visite de la ville. En fin de journée, visite de Tégharghart pour aller voir la fameuse gravure dite de « la vache qui pleure ».
-Installation dans les dunes pour une dernière soirée saharienne . Dîner et bivouac
J14: Transfert vers l’aéroport de Djanet et arrivée à Alger- transfert à l’hôtel
-Dîner et nuitée à l’hôtel.
J15: Après le petit déjeuner, transfert à l’aéroport international d’Alger et départ.

POINTS FORTS
L’émotion de se trouver face à face avec les témoignages vibrants de nos lointains ancêtres : les gravures rupestres nous rappèlent qu’il y a plusieurs milliers d’années, vivaient ici des hommes qui ont laissé la trace de leurs préoccupations quotidiennes. On y trouve en effet des scènes de chasse, de danse et de prière et que l’on soit amateur éclairé ou profane, on cède inévitablement  à la beauté de ces mondes presque oubliés, que meme le plus brillant des écrivains n’aurait pu décrir ou imaginer.

Découverte  des paysages magnifiques et lunaires des Ajjers , sur la surface desquelles  se dressent des formations rocheuses fortement érodées par le temps, émergeant des dunes de sables, et qui font penser de loin à des ruines de villes antiques.

Vivre durant deux jours au pas chaloupé des chameaux et retrouver le goût de la lenteur et du temps qui prend son temps.

Partager le traditionnel thé à la menthe avec vos guides touaregs: Un  grand moment de fraternité et de convivialité, et après les dîners, bivouac autour d’un feu de camp, et soirée chantante avec nos  amis touaregs qui sortent les précieux jerrycans vides qu’ils utilisent comme des tambours pendant que le soliste improvise de longues litanies ponctuées de cris de joies.

Le ciel étoilé du désert, un ciel que l’on découvre immense et infini. Un moment de joie assurément intense.

Si vous désirez vous inscrire à ce voyage, prendre connaissance de nos tarifs, nous demander de plus amples informations ou requérir un voyage « à la carte », remplissez s.v.p. ce formulaire avec vos requêtes les plus précises possibles. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

> To Download the form click here

Sur la route des truffes

Ecrit par admin sur . Publié dans Sud

CIRCUIT THEMATIQUE « LA ROUTE DES TRUFFES » : 8 jours et 7 nuits
Les truffes, blanches, ou noires sont au même titre que le caviar le summum du raffinement gastronomique.
Et que n’a-t-on vu aux quatre coins du globe, de personnes distinguées, vivant dans un faste absolu, s’extasier devant un succulent met garni de truffes!
Mais, ont-elles seulement idées ces personnes, du périple qui a mené ce cadeau de dame nature des profondeurs du sable du désert à leur assiette?
Nous vous proposons à travers ce circuit  d’emprunter la route des truffes  et toutes ses étapes, et de partager les conditions de vie spartiates des récolteurs.
Ce circuit mélange donc approche sociologique et découverte touristique.
Vous serez sidérez par, par l’abnégation et le courage de ces petites gens, dont les mains fouillent inlassablement la terre à longueur de journées pour en tirer quelques quelques kilos, voir quelques centaines de grammes de truffes   si la Baraka n’est pas au rendez-vous, et dont la vente leur permettra de subvenir modestement aux besoins de leur famille.
Bien que gravitant essentiellement autour de la récolte des truffes et des conditions de vie des récolteurs, ce circuit vous permettra également de découvrir certaines des plus belles régions touristiques du Sahara telles timimoun et Taghit.

VOTRE ITINERAIRE : Alger – Timimoun – Abadla – Taghit – Béchar – Alger
J1: Arrivée à Alger et transfert à l’hôtel.
J2: Envol vers Timimoun, capitale du Gourara et l’une des plus belles destinations du Sahara.
-Dîner et nuitée dans un hôtel-ksar de Timimoun, dominant tout le plateau de la Sebkha.
J3: Visite de la vieille ville de Timimoun, ses ruelles labyrinthiques protégés du soleil, son vieux ksar, son marché…
-Déjeuner pique-nique dans une palmeraie en bordure de la Sebkha.
-Visite didactique du système de partage des eaux, les foggaras.
-Dîner et nuitée dans un hôtel-ksar de Timimoun, « La Forteresse ».
J4: Départ vers Abadla, siège des plus importants grossistes en terfez (TRUFFES) de la région. En cours de route, rencontre avec des « djenaïas » , ces récolteurs de terfez venus des quatre coins de l’Algérie pour récolter les 2 à 3 kilos journaliers qui au terme de la saison leur permettront de subvenir aux besoins de leur famille pour le restant de l’année
-Déjeuner pique-nique dans la magnifique oasis de Kerzaz – arrivée à Abadla et visite du dépôt des grossistes en terfez (arrivage des camions et voitures , tri  des terfez en fonction de leurs couleurs et de leurs tailles)
-Dîner de pizzas aux terfez et nuitée chez l’habitant.
J5: Expédition vers Taghit pour rencontrer Hadj Amar, bédouin éleveur de moutons qui  est toujours  le premier à dénicher les truffes au démarrage de la saison.
-Pique-nique avec lui et sa famille sous la kheima.
-Thé et discussion sur les méthodes de repérages des emplacements ou poussent les truffes, sur les dangers qui guettent les récolteurs (piqûres de scorpions et morsures de vipères) et les astuces pour les éviter, initiation à la recherche et la récolte et mise en pratique à travers une promenade guidée de recherche et de récoltes des truffes dans les alentours.
-Dîner et nuitée à l’hôtel Taghit.
J6: Visite de Taghit et de son Ksar.
-Escalade de la plus haute dune de sable d’Algérie et découverte des  paysages grandioses et enchanteurs qu’elle domine.
-Déjeuner dans la palmeraie de Taghit.
-Rencontre avec les ‘djenaïas’ et découverte de quelques petits marchés le long de la route menant vers Bechar.
-Dîner de terfez à la braise  ‘autour du feu’ en compagnie de djenaïas qui racontent leurs parcours personnels et leurs péripéties.
-Nuitée à Bechar.
J7: expédition vers la région de Aïn Sefra pour rencontrer des récolteurs.
-Festin gargantuesque autour d’un méchoui et de truffes préparés sur place par les récolteurs.
-Retour à Bechar et nuit à la belle étoile.
J8: Retour vers Bechar et envol vers Alger.

POINTS FORTS
Le monde insoupçonné et passionnant des gens qui gravitent autour du commerce des truffes. Un moment rare à vivre et à partager, qui dévoile une Algérie authentique et de petites gens à l’hospitalité et à la générosité légendaires.

Les repas en plein air avec les « djenaïas » (récolteurs de truffes) en plein milieu du désert et une nuit à la belle étoile en leur compagnie.

Les découvertes culinaires et gastronomiques érigeant la terfez en condiment de premier choix pour relever les plats locaux.

Timimoun, lieu enchanteur avec ses bâtiments en toub rouge, son architecture néo-soudanaise, le panorama superbe de son lac salé bordé de franges de dunes oranges, le bruissement de l’eau parcourant ses palmeraies grâce aux extraordinaires foggaras (système de partage des eaux millénaire)

Si vous désirez vous inscrire à ce voyage, prendre connaissance de nos tarifs, nous demander de plus amples informations ou requérir un voyage « à la carte », remplissez s.v.p. ce formulaire avec vos requêtes les plus précises possibles. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

> Pour remplir le formulaire cliquez ici

Les oasis du sud-ouest Algerien

Ecrit par admin sur . Publié dans Sud

CIRCUIT « LES OASIS DU SUD OUEST ALGERIEN » : 12 jours et 11 nuits
Ce périple vous mènera à la découverte des oasis du sud-ouest algérien.
L’itinéraire passe par trois valeurs sûres du tourisme algérien : la pentapole de Ghardaïa, l’oasis rouge de Timimoune et la perle du Touat: l’oasis de Taghit, adossée à la plus grande dune d’Algérie. Le séjour offre un grand dépaysement et un enchaînement de paysages à couper le souffle.

VOTRE ITINERAIRE : Alger –Ghardaïa – El Goléa – Timimmoun – Béni Abbès – Taghit – Béchar – Alger
J1: Arrivée à Alger et transfert à l’hôtel.
J2: Départ par avion vers Ghardaïa.
-Dîner et déjeuner dans une maison traditionnelle de la palmeraie de Béni Isguen.
J3: Après le petit-déjeuner, visite de Béni Isguen (« le chantre du M’Zab »), de son rempart entièrement sauvegardé et classé patrimoine mondial de l’humanité.
Dominée par les deux tours de guet qui renforcent ses remparts, la ville s’ouvre par deux voies d’accès  sur la place du marché  ou a lieu quotidiennement la vente à la criée du célèbre marché de Béni Izguen. Des centaines d’objets aussi hétéroclites qu’insolites sont proposés à la vente au milieu d’une foule grouillante et volubile. Dans le marché de Béni-Izguen le voyageur a l’étrange sensation de s’être embarquer dans une machine à remonter le temps.
-Visite explicative du système traditionnel de partage des eaux de crue de Ghardaïa : ouvrages d’irrigation traditionnelle constitués de barrages construits dans les lits d’oueds et de rigoles de partage des eaux à travers les jardins ainsi que des milliers de puits.
-Visite du marché de Ghardaïa
-Dîner et déjeuner dans une maison traditionnelle de la palmeraie de Béni-Isguen.
J4: Visite en matinée des autres villes de Ghardaïa.
-Déjeuner à la palmeraie
-Départ vers El Goléa
-Dîner et nuitée chez l’habitant à El Goléa.
J5: Départ tôt le matin pour aller vers Timimoun, capitale du Gourara et l’une des plus belles destinations du Sahara. Déjeuner pique-nique en cours de route
-Dîner et nuitée dans un hôtel-ksar de Timimoun, dominant tout le plateau de la Sebkha.
J6: Visite de la vieille ville de Timimoun, ses ruelles labyrinthiques protégés du soleil, son vieux ksar, son marché, l’hôtel des oasis
-Déjeuner pique-nique dans une palmeraie en bordure de la Sebkha.
-Explication du système de partage des eaux, les foggaras.
-Dîner et nuitée dans un hôtel-ksar de Timimmoun, « La Forteresse ».
J7: Destination vers les Ksours au départ de la grotte de Ksar Ighzer.
-Déjeuner à Ouled Saïd.
-Visite du ksar de Entour, à l’ouest de la Sebkha, sa palmeraie, son vieux château et son magnifique panorama
-Dîner avec spectacle de chants ‘Alhelil’ et nuitée à « La Forteresse ».
J8: Départ vers la belle oasis de Béni Abbès, bâtie au bord d’un escarpement cerné par d’imposantes dunes.
-Déjeuner à l’oasis de Kerzaz.
-Dîner et nuitée à l’hôtel de Béni Abbès.
J9: En matinée, découverte de Béni Abbès, son joli ksar et le premier ermitage bâti par le père Charles de Foucauld en Algérie.
-Déjeuner pique-nique dans une palmeraie, poursuite du périple  vers Taghit, dîner et déjeuner à l’hôtel Taghit.
J10: Taghit, autre perle, autre oasis. Visite de son vieux ksar, lové au pied de la plus grande dune d’Algérie.
-Déjeuner dans une palmeraie.
-Expédition de découverte des gravures rupestres dans les alentours de Taghit.
-Retour à Taghit, dîner et déjeuner à l’hôtel.
J11: Départ tôt le matin vers Bechar  et envol pour Alger
-Dîner et nuitée à l’hôtel à Alger.
J12: Départ d’Alger vers le pays de destination.

POINTS FORTS
Visite de Ghardaïa et son patrimoine culturel et architectural unique. Le spectacle de ses villes aux habitations imbriquées les unes dans les autres avec un fabuleux sens de l’harmonie, couronnées en leur son sommet par la tour de la mosquée est saisissant.

Timimoun, l’oasis rouge, est un  lieu enchanteur avec ses bâtiments en toub rouge, son architecture néo-soudanaise, la vue superbe sur son lac salé bordé de franges de dunes oranges. Les foggaras (système de partage des eaux millénaire) qui alimentent une multitude de rigoles d’irrigation, dans lesquelles le ruissellement de l’eau compose une symphonie magique.

La route des ksour à flanc de rocher, châteaux en ruine perdus au milieu des sables ou penchés au bord des précipices, sont les témoins immuables de la splendeur de Timimoun.

La dune de Taghit qui surgit brusquement à vous au détour d’une route, domine majestueusement le paysage et semble veiller jalousement sur le vieux ksar de Taghit.

Si vous désirez vous inscrire à ce voyage, prendre connaissance de nos tarifs, nous demander de plus amples informations ou requérir un voyage « à la carte », remplissez s.v.p. ce formulaire avec vos requêtes les plus précises possibles. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

> Pour remplir le formulaire cliquez ici

Les oasis du sud-est Algérien

Ecrit par admin sur . Publié dans Sud

CIRCUIT « LES OASIS DU SUD-EST ALGERIEN » : 11 jours et 10 nuits
Ce sont là les différentes étapes qui vous mèneront à la découverte Du sud-est algérien.
Ce circuit d’une grande diversité de paysages vous permet de passer de la Mitidja (maraîchages et agrumes) aux hauts plateaux (steppe) et de la barrière montagneuse des Aurès, aux plateaux de sable du Grand Erg Oriental. Le circuit comprend  des séjours dans différentes oasis pour culminer avec la visite de la perle du sud, Ghardai et la vallée du m’zab.

HALTE SUR LA LEGENDE DE GHARDAÏA:
La légende raconte qu’une jeune fille d’une grande beauté prénommée DAIA eut une liaison amoureuse contrariée et fut bannie par sa communauté.
Après avoir erré pendant des jours et des jours dans la nature, elle se réfugia dans une grotte dans une région située à la porte du désert. Un voyageur du nom de cheikh Sidi Bou Gdemma, homme très pieux et d’une grande bonté qui passait par là pour aller se recueillir dans le mausolée d’un saint ; remarque de la fumée qui sortait de la grotte. Il s’y rendit et découvrit la jeune fille. Il fut éblouit par sa beauté  et la demanda en mariage  et cet ainsi que tous deux, ils fondèrent la ville de Ghardaïa (La grotte de DAIAI) en l’an 1048 .La ville prospéra et devint la capitale de la vallée du M’zab qui se compose de six autres oasis :
Mélika, Béni Isguen, Bou Noura, El-Atteuf, Guerrara, Berriane
Au centre de l’oasis, la ville de GHARDAIA,  »porte du désert » est la plus importante et la plus visitée des villes du M’Zab.
Un paysage d’une beauté saisissante, une oasis dense où s’élèvent fièrement, à l’assaut du ciel, des palmiers centenaires irrigués par un système hydraulique traditionnel, une architecture prodigieuse qui fascine ses contemplateurs, des coutumes enracinées depuis des siècles et qui ont permis de garder le visage pittoresque et spécifique de la région

VOTRE ITINERAIRE : Alger –Bou Saada – Balcons de Rouffi – Timgad – Batna – Biskra – El Oued – Touggourt  – Temacine – Ouargla – Ghardaïa -Alger
J1: Arrivée à Alger et transfert à l’hôtel.
J2: Départ vers Bou-Saada « la Cité du Bonheur », déjeuner, promenade dans la ville, visite de son ksar, de la Mosquée et du musée national consacré au peintre orientaliste Etienne Dinet (Nasr Eddine).
– Dîner et nuitée à l’hôtel.
J3: Après le petit-déjeuner, départ vers Timgad en passant par Biskra et en longeant le spectaculaire massif des Aurès.
-Visite des ruines romaines de Timgad, dîner et nuitée à Batna.
J5: Visite d’El Oued, capitale du Souf, ville-oasis aux milles coupoles qui éblouit l’écrivain Isabelle Eberhardt.
-Déjeuner, visite des alentours proches des palmeraies enfouies au fond de fosses creusées dans le sable, afin que les racines puissent atteindre les nappes d’eau souterraines.
–Dîner et nuitée au Grand hôtel  de Souf.
J6: Après une visite du marché vivant et pittoresque d’El Oued (notamment ses ruelles labyrinthiques), départ vers l’oasis de Touggourt pour visiter les chotts (lacs salés) du Souf qui offrent de très beaux paysages coupant les océans de dunes.
–Dîner et nuitée à Touggourt.
J7: Départ tôt le matin pour visiter l’antique cité de Temacine, promenade au milieu des ruines, dégustation d’un  thé à l’ombre de son antique mosquée  puis départ vers Ouargla.
– Dîner et nuitée à l’hôtel à Ouargla.
J8: Visite de la ville, sa Casbah, ses étroites ruelles sablonneuses, sa mosquée et son marché,
Puis,  déjeuner
– Départ vers Ghardaïa , dîner et déjeuner dans une maison traditionnelle de la palmeraie de Béni Isguen.
J9: Après le petit-déjeuner, visite de Béni Isguen ( « le chantre du M’Zab » ), de son rempart entièrement sauvegardé et classé patrimoine mondial de  l’humanité, renforcé de tours, il  s’ouvre par deux grandes voies d’accès, aboutissant à la  place du marché.
Le marché de Beni-Isguen  est célébre par  sa vente à la criée.
-Visite de la  mosquée et de son Bord.j
-Déjeuner à la palmeraie.
-visite explicative du système traditionnel de partage des eaux de crue de Ghardaïa : ouvrages d’irrigation traditionnelle, constitués de barrages construits dans les lits d’oueds et de rigoles de partage des eaux à travers les jardins ainsi que des milliers de puits.
– Visite du marché de Ghardaïa
– dîner et déjeuner dans une maison traditionnelle de la palmeraie de Béni Isguen.
J10: visite de la mosquée souterraine – déjeuner à la palmeraie – départ aérien vers Alger
J11: départ d’Alger vers l’Europe

POINTS FORTS
Les paysages grandioses des balcons du Rouffi, l’équivalent algérien du Grand Canyon d’Arizona, une balafre impressionnante tailladant le massif des Aurès, ultime barrière précédant les étendues sahariennes.

La ville aux mille coupoles d’El Oued, et tout autour d’elle, les vestiges d’autres villages aux coupoles émergeant des sables.

Les vagues de dunes blanches à l’infini du Souf, et ses palmeraies enfouies au fond de vastes fosses.

Ghardaïa et son patrimoine culturel et architectural aussi original qu’unique. Le spectacle de ses villes aux habitations imbriquées les unes dans les autres avec un fabuleux sens de l’harmonie, couronnées en leur son sommet par la tour de la mosquée.

Si vous désirez vous inscrire à ce voyage, prendre connaissance de nos tarifs, nous demander de plus amples informations ou requérir un voyage « à la carte », remplissez s.v.p. ce formulaire avec vos requêtes les plus précises possibles. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

> Pour remplir le formulaire cliquez ici

Alger et Kabylie

Ecrit par admin sur . Publié dans Nord

CIRCUIT « ALGER et KABYLIE » : 8 jours et 7 nuits
Ce circuit vous mènera à la découverte d’Alger la Blanche et son cœur battant la Casbah, des ruines romaines de Tipasa, témoins irréfutables de l’histoire séculaire de l’Algérie ainsi que d’une partie de la Kabylie, du sommet de ses majestueuses montagnes ou vous irez à la rencontre des fiers « imazighen » (berbères de Kabylie), éternels rebelles à l’hospitalité légendaire, jusqu’aux rives sauvages de sa côte.

VOTRE ITINERAIRE : Alger – Béni Yenni – Bejaïa – Tipasa – Alger
J1: Arrivée à Alger et transfert à l’hôtel
J2: Visite de la Casbah
-Déjeuner dans une maison traditionnelle de la Casbah et découverte de l’architecture de ses maisons caractérisées par des cours intérieures carrées aux murs revêtus de carreaux de céramique ornés de motifs hérités de l’art Arabo-musulman, au milieu desquelles chante une petite fontaine, autour de laquelle est organisée toute la vie de la maison.
-Visite de la citadelle et du palais des Raïs (bastion 23).
-Déjeuner et circuit au centre ville au départ de la Grande poste.
-Dîner et transfert à l’hôtel.

HALTE HYSTORIQUE SUR LA CASBAH:
La citadelle, l’ancienne résidence du Dey d’Alger est juchée à 118 m d’altitude de la colline sur le flanc de laquelle se niche la Casbah d’Alge, qui dévale du quartier Bab Jdid (porte neuve) au front de mer ou est érigé le palais des Rais (Bastion 23), fort turc impressionnant qui domine la mer à perte de vue et qui de tout temps a servi de rempart à toutes sortes d’invasions.
Gravir les ruelles sinueuses de la Casbah du palais des Rais à la citadelle, équivaut  à remonter le fil du temps et se plonger dans les dédales de l’histoire tumultueuse d’Alger dont la Casbah était le cœur.
Fondée au onzième siècle par la dynastie des Zirides, sous le règne de Bologhine Ibn Ziri, la Casbah connu un essor considérable à l’arrivée des ottomans à Alger, grâce notamment aux frères Barberousse, célèbres corsaires qui écumaient la méditerranée.
En 1516, Khireddine Barberousse fit construire la citadelle et y prit ses quartiers. La citadelle était alors une sorte de garnison militaire. Elle deviendra plus tard la résidence du Dey d’Alger et les frères Barberousse et leurs corsaires s’installèrent au bastion 23.
L’architecture et l’urbanisme de la Casbah, qui est construite à flanc de colline, avec ses maisons adossées les unes aux autres, sont un chef d’œuvre d’ingéniosité qui ont suscité l’intérêt de nombre d’architectes et d’urbanistes de renom dont entre autre le célèbre Le Corbusier.
L’histoire de la Casbah se confond intimement avec l’histoire d’Algérie, et notamment l’histoire de la guerre de libération (1954-1962).
Elle a été le siége de la légendaire zone autonome d’Alger qui était chargée de l’organisation de la résistance en zone urbaine et qui a écrit des pages glorieuses de l’histoire de la résistance algérienne.
Sous la houlette de Ben M’hidi, Yacef Saadi et Ali la pointe, pour ne citer que ces héros là, elle a opposé une farouche résistance à l’occupant Français.
L’héroïque résistance de la Casbah et de ses valeureux habitants a été immortalisée par deux chefs d’œuvre cinématographiques qui sont passé à la postérité.
Il s’agit du film intitulé « La bataille d’Alger » du célèbre cinéaste italien Gilo Pontecorvo et de « Tahia ya didou » du cinéaste algérien Mohamed Zinet.

J3: visite des sites panoramiques d’Alger (cathédrale Notre Dame d’Afrique, Makam Echahid-monument aux martyrs)
-Déjeuner, ballade thématique à Alger et thé au Jardin botanique du Hamma (jardin d’essai).
-Dîner à l’hôtel.
J4: Départ tôt le matin vers Tizi Ouzou (Kabylie)
-Déjeuner traditionnel à Béni Yenni (à 150 km d’Alger)  et découverte de ce magnifique petit village, l’un des plus attrayants de la région, cerné de tous côtés de féeriques paysages, en particulier au couché du soleil, lorsque s’embrasent les monts du Djurdjura.
Ses habitants fabriquent de l’ébénisterie, de la coutellerie et surtout des bijoux à base d’argent ciselé ornés de filigranes, de coraux ou d’émaux cloisonnés dont la tradition s’est transmise depuis le 12è siècle. Outres les richesses de l’artisanat, c’est peut-être là qu’on aura l’occasion de saisir au mieux l’esprit kabyle.
-Hébergement chez l’habitant  en maison traditionnelle a Béni Yenni.

J5: Descente vers la côte de la « petite Kabylie » et Bejaia, ancienne « Vaga » des Phéniciens. C’est aujourd’hui la plus grande ville de Kabylie. Grâce à sa situation géographique, c’est le plus important pôle industriel de la région, notamment par la concentration de nombreuses industries et la présence d’un des plus grands ports pétroliers et commerciaux de Méditerranée. Capitale de grandes dynasties musulmanes, elle était au Moyen age l’une des cités les plus prospères de la côte méditerranéenne.
-Dîner et nuitée à Bejaïa.
J6: Visite de la ville et du fort Moussa.
-Départ vers Alger et déjeuner en route au bord de la mer.
-Arrivée à Alger et transfert à l’hôtel.
J7: Départ le matin vers le site de Tipasa, située à 68 km à l’ouest d’Alger, témoin irréfutable de l’histoire séculaire de l’Algérie. Tipasa est à l’origine une fondation punique en Afrique du Nord. Comme toutes les villes du bassin méditerranéen, Tipasa est devenue romaine, puis chrétienne. De nombreux vestiges puniques, romains, chrétiens et africains attestent de la richesse de l’histoire de cette colonie.
– Déjeuner de plateaux de fruits de mer à Tipasa.
-Detour à Alger et visite du musée du Bardo et musée national des antiquités
-Dîner et transfert à l’hôtel.
J8: Petit – déjeuner, transfert à l’aéroport international d’Alger et envol vers l’Europe.

POINTS FORTS
Découverte d’ « Alger la Blanche », superbe ville à l’architecture haussmannienne, héritage de la colonisation française.

Déambulation dans les ruelles labyrinthiques et tortueuses de la Casbah, poumon traditionnel du vieil Alger, qui nous renvoie dans un Alger mystérieux et magique d’un autre temps.

Visite de l’arrière-pays kabyle avec ses traditions ancestrales, ses paysages montagneux.

Découverte des immenses panoramas qui s’offrent au regard dans la tranquillité du haut pays kabyle.

Détente le long de la côte kabyle, réputée pour la beauté encore vierge de sa côte.

Promenade dans les ruines romaines de Tipasa, prolongée à l’infini par la perspective de la mer. Camus notait en allant à Tipasa : »Au printemps Tipasa est habitée par les dieux et les dieux parlent dans le soleil et l’odeur des absinthes, la mer cuirassée d’argent, le ciel bleu écru, les ruines couvertes de fleurs et la lumière à gros bouillons dans les amas de pierres… À peine au fond du paysage puis-je voir la masse noire du Chenoua qui prend racine dans les collines autour du village et s’ébranle d’un rythme sûr et pesant pour aller s’accroupir dans la mer. » (Albert Camus – Noces à Tipasa).

Si vous désirez vous inscrire à ce voyage, prendre connaissance de nos tarifs, nous demander de plus amples informations ou requérir un voyage « à la carte », remplissez s.v.p. ce formulaire avec vos requêtes les plus précises possibles. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

> Pour remplir le formulaire cliquez ici

GHARDAIA TOURISME © - Conception : T.Baali GS TELECOM, Tous droits réservés.
Facebook
Google+
http://ghardaiatourisme.com/site/author/admin">
Twitter
LinkedIn